L’équipe : Et si le ciel était vert

Les musiciens : Trio Kaelström
Anthony Bellevrat

Né en 1986, Anthony commence la musique en autodidacte à 18 ans. Passionné de punk-rock, il fait ses gammes dans diverses formations de Saône et Loire en tant que guitariste. Très vite remarqué par les musiciens nationaux, il est appelé pour rejoindre le groupe parisien « Ilis ». Après deux années à écumer les scènes de France, le groupe se sépare. Anthony revient à Dijon et intègre 2 nouvelles formations toujours en tant que guitariste. Passionné de musique classique depuis son plus jeune âge, il décide en 2011 d’apprendre le piano auprès de Annick Frigiolini (diplômée en musicothérapie). Le travail des gammes et des compositeurs classiques lui vaut une oreille parfaitement adaptée à la composition de musique de film. Force de travail et d’obstination, il devient en 2014 le batteur du groupe de rockabilly « Astro Zombie » avec lequel il parcourt les scènes internationales (Allemagne, Etats-Unis, Mexique, Grande-Bretagne, Rep- Tchèque…). En 2015, Plan 9 remarque son talent de compositeur et lui demande de travailler en tant que pianiste à la composition du ciné-concert-spectacle « Mélodies en Courts ».

 

Benoît Kalka

Né en 1985, Benoît apprend la batterie en autodidacte à 16 ans. Les baquettes visées à la main, il intègre le groupe de métal dijonnais « Voss » en 2004. Vainqueur du tremplin du Printemps de Bourges 2006, il tourne dans le milieu underground européen. En 2008, « Voss » met fin à sa carrière et Benoît rejoint le groupe « Royal Spleen ». En 2009, le trio rock-disco sort son 1er clip « Pire Que » réalisé par Berzerker (Charlie Winston, Enhancer…). Benoît développe son jeu pop et apporte de nouvelles sonorités à sa musique. Son approche musicale évolue, il cultive sa créativité à travers la musique électronique avec son projet personnel BKMC. Depuis 2012, il est le nouveau batteur des groupes « Iltika », « Saint Loup » et « Lou di Franco » avec qui son approche de la batterie devient plus intimiste et instinctive. Mêlant les genres, il cultive sa créativité en intervenant en tant que batteur et compositeur pour le ciné-concert-spectacle « Mélodies en Courts » en 2015.

 

Yann Charliquart

Né en 1983, Yann débute la guitare en autodidacte à 13 ans, et commence réellement de trouver son style musical avec le groupe rock The Nuances (Coriace Management/ BMG – Rights Management), signé chez Coriace, il entre pleinement dans le monde de la musique pro. Depuis 2013, il est guitariste dans Kiddie Coke (rock – artistes Yamaha) avec qui il écume les festivals français. Il accompagne également sur scène Boris Barbé (chanson française), artiste dijonnais en devenir. Depuis 2011, Yann enseigne la musique et la guitare auprès d’enfants et adolescents. Il fonde son studio en 2013 avec Christelle Lacombre (Kiddie Coke) dans lequel ils travaillent en tant qu’ingénieurs du son, compositeurs, arrangeurs, réalisateurs. L’accompagnement d’artistes étant une volonté forte, il crée en 2015 avec Anthony Bellevrat et Christelle Lacerta Production, une structure de développement et d’accompagnement à destination des artistes régionaux. Sa passion pour la vidéo l’amène à réaliser des clips et captation live pour différents artistes locaux (Rainbones, Astro Zombies, Olsow, MKNX…)

 

Écriture et Mise en scène
Elen Bernard

Née en 1981 à Dijon, Elen rêve de cinéma dès son plus jeune et intègre l’ESEC (Ecole Supérieure d’études cinématographiques) de Paris, d’où elle sort diplômée en 2005. Après avoir travaillé en tant qu’assistante réalisatrice et régisseuse sur différents courts-métrages (Lune de miel de François Bégaudeau, Heureux qui comme Edouard de Vincent Burguevin et Franck Lebon…), elle rejoint l’équipe du festival Fenêtres sur Courts. En 2012, elle prend la direction de l’association Plan 9 et développe le festival au niveau international. N’ayant pas encore tout dévoilé de ses envies et talents, elle crée en 2015 le ciné-concert-spectacle « Mélodies en Courts ». Passionnée d’image mais pas que, la musique tient une place toute particulière puisque musicienne depuis l’âge de 14 ans, elle décide de mêler musique et image pour montrer toute l’étendue émotionnelle que cela apporte. Créer des émotions, des ressenties face aux images, telle est l’ambition de « Mélodies en Courts ». Avec Et si le ciel était vert, elle franchit une nouvelle étape dans son travail expressif.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *