Ateliers scolaires

L’éducation à l’image fait partie intégrante du projet de Plan9, c’est pourquoi nous souhaitons développer les actions menées auprès des scolaires.
  • Séances scolaires pendant le festival Fenêtres sur Courts : pendant la semaine du festival, nous proposons des séances réservées aux scolaires à partir de la 4ème. Pour ces séances nous diffusons les programmes réalisés dans le cadre des ateliers de programmation ou les séances de la compétition Europe. Tous les courts-métrages diffusés sont en VOSTFR. Avant et après la séance, un membre du festival est présent pour présenter les films et répondre aux questions des élèves.
    Réservation obligatoire par mail à contact@plan09.fr ou par téléphone au 03 71 19 73 39.

En 2015, ce sont les élèves de seconde du lycée Montchapet à Dijon et du lycée Parriat à Montceau-les-Mines qui participent aux ateliers de programmation organisés dans le cadre de Lycéens et Apprentis au cinéma.

  • Création d’un Jury lycéen pour la compétition Europe de Fenêtres sur Courts : depuis 2 ans nous proposons à des élèves de constituer le jury lycéen de la compétition Europe. Ces élèves sont invités aux différentes séances de la compétition et délibèrent ensemble pour décerner le prix lycéen. Cette expérience permet aux jeunes de donner leurs opinions sur les films, de les confronter à celles des autres et de trouver un terrain d’entente pour définir le gagnant.

2-I-love-Hooligans

  • Ateliers de programmation. L’éducation à l’image commence dès le plus jeune âge. Avant de pouvoir réaliser un film, il faut en premier lieu apprendre à le regarder. La volonté de cet atelier de programmation est avant tout un éveil pédagogique et culturel au monde de l’image et du cinéma. Regarder autrement et différemment. Par le biais du court-métrage, les élèves pourront visionner et s’ouvrir à toutes les formes du cinéma (animation, fiction, documentaire). Bien sûr nous adapterons le choix des films en fonction de l’âge des participants. Apprendre à regarder un film. Comment ? Pourquoi ? Pour qui ? Voilà les questions essentielles que se posent tous programmateurs. Proposer un programme cohérent implique des questions de cinéma. A savoir une lecture des films, une approche cinématographique et pas simplement de spectateur. Apprendre à mettre des mots sur ce que l’on voit et ressent face aux images. Il s’agit d’un vrai travail de création avec une approche artistique très spécifique liée au cinéma. Construire un programme de courts-métrages ne se résume pas à diffuser des films les uns derrière les autres sans aucune réflexion préalable. Ressentir des émotions, savoir les interpréter, les canaliser et les exprimer. Pour qu’un programme soit cohérent il faut savoir faire des choix et quelque fois retirer des films coup de cœur mais qui n’ont pas leur place à cet instant précis.Un travail d’écriture sera nécessaire à la rédaction des synopsis. Trouver les mots justes pour donner envie aux spectateurs mais sans dévoiler tous les aspects du film. Le programme construit lors de cet atelier sera ensuite diffusé lors du festival de court-métrage « Fenêtres Sur Courts » 2017. Les élèves devront alors présenter leur programmation au public et argumenter leurs choix. Un temps d’échange et de discussion aura lieu à l’issue de la séance. Les élèves de l’établissement seront invités à la séance.
  • Ateliers de création de musique à l’image. Mettre en avant l’importance du rapport image et son. Il ne s’agit pas simplement de regarder un film ou d ‘écouter de la musique, mais appréhender le rapport entres ces deux arts. Étroitement liés dans le processus de création d’un film, l’un ne va pas sans l’autre. L’importance des images, et le maniement de la musique fasse à elles. Les élèves devront avoir un regard critique sur le film choisi, ils devront s’en imprégner très fortement pour éveiller en eux un processus de création musicale. Au delà d’un simple travail de création, il s’agit également d’éveiller les élèves à un cinéma différent, à une approche artistique de qualité. Apprendre à construire ensemble un projet dont ils seront fiers. La pratique musicale peut être liée à une multitude d’intentions. Ici nous devrons révéler le compositeur, le créateur qui sommeille en chacun et mettre en avant les capacités créatives de tous. La musique créée sur le court-métrage sera ensuite interprétée en live lors de la soirée « Zik & Courts » du festival Fenêtres Sur Courts 2017. Lors de cette soirée, le travail des élèves sera présenté au même titre que celui des musiciens professionnels qui auront travaillés sur le reste du programme de la soirée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *